Cloud de proximité : quand et pourquoi l’adopter ?

Partager
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google

Migrer vers le cloud n’est pas une simple décision technologique. Comme dans bien des domaines, la qualité de l’accompagnement et du support est déterminante. Le choix d’un partenaire de proximité peut ainsi faire toute la différence, d’où l’intérêt de nombreuses entreprises pour le cloud de proximité.

 

Main tenant un nuage cloud de proximité

 

Cloud : un choix technique autant qu’un choix métier

Si les raisons d’aller dans le cloud sont multiples, c’est souvent à l’occasion d’un projet structurant que la décision est déclenchée. Dans le cas de la mise en place d’un nouveau logiciel requérant des ressources serveur importantes, par exemple, la DSI peut se trouver devant une situation complexe : non seulement en termes d’investissements, mais aussi en termes de délai de déploiement. Le choix du cloud s’impose alors à la fois comme une nécessité et comme la solution la plus pertinente.

L’obsolescence du système d’information est un autre cas de figure typique. Plutôt que d’investir dans du matériel et des ressources coûteuses, nombreuses sont les entreprises qui décident de migrer dans le cloud.

Quels que soient le contexte et les objectifs de l’entreprise, il ne faut toutefois pas penser qu’il est nécessaire de tout migrer et d’avoir une approche 100% cloud. Migrer dans le cloud n’est pas seulement une décision technique, c’est aussi une décision métier. Dans la très grande majorité des cas – et malgré ce que les très gros acteurs du cloud ont parfois tendance à encourager –, seule certaines applications peuvent passer au cloud. C’est là qu’il est particulièrement important de connaitre et prendre en considération le métier du client, afin de bien le conseiller et de l’accompagner sur ses différentes possibilités (cloud public, privé ou hybride).

 

Au-delà du cloud, un service de proximité

Ces dernières années, le métier d’administrateur IT s’est beaucoup complexifié. Il est de plus en plus difficile d’attirer les bonnes compétences en interne, dans un contexte où celles-ci, qui plus est, évoluent très rapidement. Faire le choix d’un cloud de proximité permet de disposer des bonnes compétences et de s’appuyer sur un partenaire qui devient une réelle extension du client.

Pour les PME et les ETI, le fournisseur de cloud de proximité est également le plus à même de proposer une solution à leur échelle. Elles pourront disposer d’un support adapté qui connait leurs spécificités – aussi bien en termes de dimensionnement que d’aspects métier. Et elles bénéficieront d’un partenaire de confiance, présent à chaque étape.

Enfin, l’argument de la proximité doit aussi entrer en compte dans les considérations budgétaires : si une solution sur-mesure peut être plus chère à périmètre matériel identique, elle sera in fine plus économique si l’on prend en compte les services qui viennent avec.

 

A l’heure où les questions de relocalisation pèsent sur les choix stratégiques des organisations, le cloud de proximité a de solides arguments face à des solutions beaucoup plus standardisées et, surtout, distantes dans tous les sens du terme.

 

A lire également sur le même sujet : Le cloud de proximité, du sur mesure pour les collectivités, Zdnet.fr

Partager
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi